Nos origines :

Issu d’une famille d’agriculteurs, Dominique Norgiolini avait pour rêve d’associer la nature et la santé.

Ce rêve, il l’a partagé avec les siens, et l’a concrétisé au Canada, en suivant son cursus d’ostéopathie tout en s’impliquant dans l’Association de Biodynamie du Québec.

 

La grande épopée :

L’aventure commence dans notre jardin, au Québec, de toutes parts poussaient des fleurs d’asclépias*. La nature a sa façon de dire les choses…

Intrigués nous avons fait des recherches sur cette fleur particulière. C’est ainsi qu’a germée l’idée des Jardins des Asclépiades.

 

La fleur d’asclépias tire son nom de la divinité grecque Asclépios qui était le dieu de la médecine. Les asclépiades, confrérie qui avait pour mission de cultiver les plantes médicinales.

 

HOME SWEET HOME :

De retour en France, après 10 ans d’absence, notre terre avait besoin d’aide pour retrouver sa fertilité. Nous avons demandé la certification Bio auprès de Qualisud et nous avons commencé à appliquer la biodynamie pour améliorer notre structure de sol.

 

Configuration :

Situés entre Nice et Antibes, à 4 kilomètres de Villeneuve-Loubet et 6 kilomètres de Saint-Laurent-du-Var, nous sommes situés à flan de colline à Cagnes-sur-mer.

La permaculture est un modèle qui s’adapte bien à notre relief ; on s’inspire des rizières en construisant des terrasses. Avec cette technique, on fait collaborer les espèces entre elles en préservant le sol.

Nous avons créé des buttes recouvertes de paille et déchets verts qui servent de couverture au sol en le protégeant contre l’érosion, il garde l’humidité donc nécessite moins d’arrosage, les cultures sur buttes sont plus denses et plus productives.

 

En fait c’est une observation de la nature par la création d’un écosystème. On s’est rendu compte que tout était lié ; la nature, l’esprit et la nourriture. Chacun a son rôle à jouer : on associe certaines plantes et espèces parce qu’elles s’aident mutuellement.

Par exemple à la fin d’une culture nos poules nous aident : en plus de nous donner des œufs délicieux elles grattent la terre, fertilisent le sol, mangent les insectes, sans déjection de gaz nuisible. Mais qu’elles sont gentilles ces poules !

Tout simplement des techniques ancestrales plus respectueuses de la terre et de notre environnement.

Notre objectif est de partager nos expériences et notre savoir au travers d’ateliers ludiques et pratiques.